Maternité du Léman - Thonon-Les-Bains Index du Forum

Maternité du Léman - Thonon-Les-Bains
Forum détaillant l'activité de la maternité du Léman et apportant des informations aux futurs parents.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

écoute et accompagnement en hébergment maternité...
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maternité du Léman - Thonon-Les-Bains Index du Forum -> Lieu de discussion -> Votre vécu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
charlene.one


Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2013
Messages: 3
Profession: éducatrice de jeunes enfants

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 14:41 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Un petit message qui pourrais je pense aider de futur maman...


Je tenais vraiment à vous remercier pour mon accouchement le 9 avril 2013, la naissance de ma fille à vraiment été un super moment....merci encore.


Mais malheureusement je ne peux pas en dire autant lors de mon séjour dans votre maternité.
Ma fille était un bébé très agité qui ne se posait jamais pour dormir et j'avais du mal pour l'allaiter, bien qu'ayant sollicité de l'aide tout au long de mon séjour, personne ne s'est vraiment soucié de mon cas. Ou vous m'avez fait comprendre que j'allais y arriver.
Une semaine après ma sortie, ma fille passait ses jours et ses nuits contre moi, inconsolable, je suis donc revenu à la maternité pour consulté.
 Ma fille perdait du poids, la personne que j'ai rencontré m'a fait passer pour une mauvaise mère qui ne savait pas nourrir correctement son enfant, elle a été très froide et très dure dans ses propos.
Heureusement que j'ai réussi à prendre du recul et que ce n'était pas mon premier enfant. Car j'étais encore plus mal en sortant de cette consultation.


J'ai donc été orienter vers votre conseillère en allaitement, et là je vous dis un grand merci,car la personne qui m'a reçu, a été très réconfortante et a l'écoute.


Mais malheureusement elle n'a pas réussi à trouver de solution miracle, car ma fille en fait souffrait de RGO et seul un traitement adapté lui a permis d'aller mieux, de s'apaiser et de manger.
Je trouve quand même dommage que personne au sein de la maternité devant mon désarroi n'ai pensé un seul instant à ce problème,cela aurait éviter a ma fille de souffrir et à moi de culpabiliser.
Revenir en haut
Jumael


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 22
bébé attendu en: Janvier 2014

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 16:18 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Je partage votre avis. Autant à l'Espace Naissance c'est un vrai bonheur concernant l'accueil et l'écoute par contre du côté de l'Espace Hébergement c'est tout autre chose.

Je n'ai pas allaité mais je n'ai pas été plus soutenue, aidée ou écoutée. Je suis arrivée dans ma chambre en pleine nuit mais la Sage-femme n'est pas venue se présenter, je me suis retrouvée seule dans ma chambre sans accueil, un peu perdue même si la Sage-femme qui m'a accouchée a pris le temps (malgré la forte affluence) a pris le temps de m'installer et de demander pour moi une petite collation (apportée par elle-même).

Durant mon séjour j'ai également alerté plusieurs fois le personnel car mon bébé s'étouffait après les biberons et je n'ai pas vraiment été entendue, on m'a parlé de glaires durant les 3 jours (ce qui était une possibilité) et à aucun moment le personnel n'a pris le temps de me demander dans le détail ce qui se passait. C'est au moment de la sortie en discutant avec le pédiatre que celui-ci a pris mon inquiétude au sérieux et a diagnostiqué un RGO (qui s'est avéré être sévère puisque mon bébé a été hospitalisé à plusieurs reprises).

Je ne parle pas du fait que je n'allaitais pas et donc des remontées de lait...j'ai posé des questions et j'ai eu des réponses contradictoires l'une me disait de tirer mon lait si ma poitrine devenait douloureuse et une autre de ne surtout pas le faire. J'ai souffert pendant près de 10 jours avec des seins gonflés à bloc, extrêmement douloureux, tout rouges et chauds...une vraie torture.

Et puis le peu de respect de l'hygiène je trouve, on vous ausculte sur votre lit vous demandant de baisser voir d'enlever votre magnifique slip filet sur vos draps ( la couverture, partie supérieure pas forcément très propre).

Finalement heureusement que le séjour ne dure que 3 jours.
Revenir en haut
Jypi
Sage-femme Admin

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 303
Profession: Sage-femme

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 10:35 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Bonjour, 
merci pour vos retours.
Nous sommes toujours attachés aux vécus de nos patientes qu'ils soient bons ou moins bons.
Je vais faire remonté ces informations en réunion sage-femme afin de pouvoir améliorer notre prise en charge.
Revenir en haut
Jumael


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2013
Messages: 22
bébé attendu en: Janvier 2014

MessagePosté le: Ven 23 Mai - 11:57 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Merci beaucoup de ce que vous pourrez faire, en espérant que nos vécus pas toujours joyeux puissent servir à d'autres.

Ce n'était pas la torture non plus mais il faut bien reconnaitre qu'après les consultations tout au long de notre grossesse avec des sages-femmes aux petits soins pour nous et notre bébé à venir, l'accueil, le soutien, l'écoute et la disponibilité à l'Espace Naissance...je trouve que d'un coup il y a un vrai fossé quand nous arrivons à l'Espace hébergement.

Il n'est pas forcément évident d'arriver au terme d'une grossesse avec des histoires d'accouchement plus ou moins agréables, créer le lien avec ce bébé que nous avons imaginer, caresser pendant près de 9 mois et se retrouver de cette manière un peu seule sans forcément de réponses à nos inquiétudes et questionnements ou tout du moins une écoute, je trouve que cela gâche un peu tout ce qui a pu se vivre en amont dans les autres services.

J'ai eu la chance de tomber sur un pédiatre à l'écoute qui a heureusement pu diagnostiquer rapidement les problèmes de reflux de mon bébé parce qu'il faisait des malaises après les biberons, j'ai même du appeler à plusieurs reprises parce qu'il s'étouffait et à part me dire que ce n'était rien, juste des glaires j'ai franchement trouvé ça limite. Bien sur que cela aurait pu être les glaires qui le gênaient mais je trouve que l'on devrait faire plus confiance aux mamans, j'ai bien dit que je sentais qu'il y avait autre chose mais un membre du personnel m'a fait comprendre qu'elle était une professionnelle et que si elle me disait que c'était cela alors je ne devais pas en douter.
Revenir en haut
Abricotine


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 18
bébé attendu en: 2014

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 08:22 (2014)    Sujet du message: Je rebondis sur le sujet Répondre en citant

Je me reconnais plutôt bien dans les témoignages...une grande disparité entre l'espace naissance et l'espace hébergement.

J'avais fait choix de ne pas allaiter mon enfant et bien que déjà maman, personne n'est venu voir si mon bébé prenait bien son biberon, si je le tenais correctement (ce n'est pas parce que ce n'était pas ma première grossesse que je fais bien ou mieux que les primipares), s'il tétait bien. Pour mon premier j'étais sortie plus tôt car j'avais très mal vécu la pression pour allaiter. J'avais fait la tétée découverte mais ensuite je souffrais beaucoup et les tétées étaient devenues douloureuses physiquement et psychologiquement, bébé et moi pleurions à chaque fois et quand j'ai fait le choix de passer au biberon on m'a clairement fait culpabilisé me disant "alors comme cela on change d'avis, vous privez votre bébé du meilleur pour lui, vous n'avez pas de crevasses la douleur est dans votre tête....". En discutant avec mes amies je me suis d'ailleurs rendues compte que je n'étais pas la seule à avoir mal vécu ce sentiment d'être jugée parce qu'on n'allaite pas notre bébé, je trouve cela dommage..je ne pense pas être une moins bonne maman parce que je lui donne le biberon.

J'ai également été gênée, comme une autre maman a pu le spécifier, par le fait de devoir baisser ou retirer mon slip sur mon lit sans aucune protection (type alèse jetable comme pour les bébés).
Revenir en haut
Lily74


Hors ligne

Inscrit le: 07 Fév 2014
Messages: 4
bébé attendu en: février 2014

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 08:39 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Je ne reviendrais pas sur mon vécu à l'espace naissance, j'ai déjà posté mon ressenti sur le sujet.

Concernant l'accueil post-accouchement il est vrai que c'est très différent.

Si je peux donner mon avis je dirais que je trouve dommage que le moment du bain soit si peu un moment d'échange avec notre bébé, cela reste très "réglé", il faut nettoyer les oreilles de cette manière, faire le cordon comme cela etc...alors c'est très important d'avoir les bases et s'occuper correctement de notre bout de chou mais on met de côté le fait que ce moment est un moment de partage avec notre bébé, cela ne doit pas être la suite de petites tâches à effectuer dans un ordre précis (bien sur que ca compte) mais cela doit être un instant agréable pour le parent qui le donne et j'ai trouvé regrettable de passer à la chaine alors que c'est à la maternité que nous donnons son premier bain à notre bébé, la première fois qu'on le redécouvre tout nu après l'accouchement où nous sommes en contact avec sa peau, je trouve (mais cela reste personnel) que c'est un moment fort cette rencontre autour du bain.

Pour ce qui est du petit-déjeuner, il y a une tranche horaire pour se rendre au buffet ce qui est très bien mais mieux vaut ne pas s'y rendre trop tard sinon vous n'aurez pas forcément ce que vous vouliez à boire ou à manger.

J'ai été surprise en échangeant avec une sage-femme au moment de ma sortie de constater qu'elle ne connaissait pas les pilules, je lui ai demandé conseil et elle ne connaissait pas les différences entre les pilules. Je pensais, peut-être à tort, que dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres les sages-femmes étaient en mesure de me répondre comme pouvait le faire un gynécologue. Elle m'a donc répondu qu'il fallait utiliser le préservatif en attendant la visite avec gynéco 8 semaines après accouchement (?!) sans même prendre soin de nous demander (mon mari était avec moi au moment de cet échange) si cela était envisageable pour nous.
.
Revenir en haut
June


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 15

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 19:58 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Je suis du même avis qu'abricotine. Je n'ai moi non plus pas voulu allaité et je n'ai pas le sentiment d'être une mauvaise mère. Lors de mon séjour, j'ai senti de la part de la sage femme un mauvais jugement de sa part à mon égard, ce qui n'est pas normal. Je pense qu'un devoir de réserve s'applique et que les opinions personnelles n'ont pas à empiéter sur le travail. J'ai appris que d'ailleurs le médicament donné pour bloquer les montées de lait n'était plus du tout donné. Alors comment fait on ? Pour ma première, j'avais anticiper et demander à mon gyneco de me prescrire le fameux médicament mais j'ai lu et entendu (ce qui n'est pas forcement une bonne source je l'accorde) que ce n'était plus donné et que les mauvaises mamans euh pardon les mamans qui ne souhaitaient pas allaiter devaient se débrouiller. Pouvez vous me dire si c'est le cas ? Je vous remercie
Revenir en haut
Abricotine


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 18
bébé attendu en: 2014

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 20:40 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Merci June pour votre message, je me sens moins seule même si je ne pensais pas l'être...Moi aussi je me suis sentie jugée dans le fait de ne pas allaiter mon bébé et je trouve cela regrettable que dans une maternité où l'on sait plus que nul part ailleurs combien la maternité justement est un moment particulier dans la vie d'une femme et que chacune ne la vit pas ou ne la conçoit pas de la même façon. J'aime mes enfants, profondément, et mon choix de ne pas les allaiter a été réfléchi et je n'ai pour autant pas eu le sentiment de mal faire pour mon bébé, de le rendre "malheureux", de le priver de quelque chose..j'ai justement eu le sentiment (peut être à tort) d'avoir la possibilité de noyer mon regard dans le sien pendant le biberon comme une maman pourrait le faire en donnant le sein, de partager un moment privilégié ainsi que son papa qui a pu lui donner également, ce sont et cela restent des instants magiques malgré tout.

Concernant le médicament pour éviter les montées de lait, j'ai eu la même déception car je l'avais eu pour mon ainé ce qui m'avait évité bien des désagréments mais après renseignement la proportion bénéfice/risque est trop limite, c'est-à-dire que le bénéfice apporté par le médicament (un soulagement) peut générer avec la prise de ce médicament des risques qui sont trop importants (risque d'AVC je crois) donc en résumé mieux vaut souffrir avec nos poitrines bien douloureuses plutôt que de prendre le médicament qui nous éviterait des désagréments conséquents mais qui pourrait nous faire prendre le risque d'un problème de santé plus grave. Je rejoins d'ailleurs Jumael sur ce sujet, j'ai énormément souffert lors de mon retour à la maison, j'ai téléphoné à l'hôpital pour avoir une sage femme tellement je souffrais et surtout j'ai eu peur, mes seins étaient durs comme du béton, rouges, extrêmement douloureux, je ne dormais plus...sans doute la punition pour ne pas avoir allaiter mon bébé Sad
Revenir en haut
Abricotine


Hors ligne

Inscrit le: 16 Sep 2013
Messages: 18
bébé attendu en: 2014

MessagePosté le: Dim 1 Juin - 20:44 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Et je n'avais pas eu de conseils avant ma sortie de la maternité, j'ai donc paniqué quand j'ai vu les proportions que cela prenait, par chance je suis tombée sur une sage femme extrêmement gentille, qui a su me rassurer et me conseiller sur la marche à suivre mais cela n'aurait pas du se passer de cette manière.
Revenir en haut
Eulalix
Sage-femme Admin

Hors ligne

Inscrit le: 15 Oct 2012
Messages: 51

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 03:45 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Bonsoir,


Premier point: le médicament pour couper la montée de lait n est plus donné à la maternité effectivement. Non pas parce que les sages femmes sont pour l allaitement maternel et qu ainsi elles vous inflige une punition!!  En effet , les dernières recommandations ont interdit l usage de ce dernier ...  Celui que nous utilisions avant également et ce pour les mêmes raisons.. Nous protégeons ainsi votre santé! N est ce pas ici un jugement de votre part? Pensez vous réellement que nous pourrions vous laisser dans ces situations volontairement?  
Le fait d avoir été jugé par rapport à l allaitement n est effectivement pas normal mais est ce que cela l était réellement?  Vous avez ressenti un jugement négatif mais peut être ce n était pas le cas....En tant que professionnel de santé nous devons vous informer de manière éclairee, et oui l allaitement maternel est ce qu il y a de meilleur pour votre enfant... C est un fait et non un jugement... vous êtes libre!!  Le plus important est d'être en accord avec sa décision pour être heureuse...


Deuxième point: solution alternative au traitement. Pour l instant nous sommes un peu démuni.. C est du cas par cas... Homéopathie, point d acupuncture, ains, tire lait pour dépanner... Il n y a que l utilisation du choux qui est universelle!! Alors un conseil pour les futures maman qui savent déjà qu elles n allaiteront pas: prévoir du choux vert dans votre frigo au cas ou on en est besoin à la maternité!


Troisième point: j entends très bien le fait que vous vous êtes senti seule lors des premiers biberons... Il faut effectivement prendre plus de temps lors des ces instants ...et si cela n a pas été le cas pour vous , veuillez nous en excuser....  Surtout n hésitez pas appeler lors de votre séjour si cela surviens, nous sommes la pour vous soutenir et vous entourer.


Cordialement


Dernière édition par Eulalix le Mar 10 Juin - 17:42 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Jypi
Sage-femme Admin

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 303
Profession: Sage-femme

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 09:18 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Pour répondre, pourquoi nous ne donnons plus de comprimés pour couper la montée de lait, voici le rapport (de l'Agence National de Sécurité du Médicament et des produits de santé) bénéfice/risque du Parlodel que l'on utilisait pour inhiber la lactation.


http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Bromocriptine-Parlodel-R-et-Bromocriptine-Zentiva-R-le-rapport-benefice-risque-n-est-plus-favorable-dans-l-inhibition-de-la-lactation-Point-d-information

Revenir en haut
June


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 15

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 17:17 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Je suis choquée par ce que je lis
Entendre qu'en 2014 il faut mettre des feuilles de chou dans le soutien gorge .....mais où va t on ??
Ne pas allaiter est un choix, tout comme allaiter, les mamans n'ont pas besoin d'être punies car elles ne donnent pas le sein à leur bebe. Surtout que je ne suis pas d'accord sur les bénéfices de l'allaitement : plusieurs de mes amies ont allaité leurs petits qui ont ete bien souvent malades et étrangement la mienne pas du tout...... Car c'est bien cet argument que l'on nous sort: il faut allaiter c'est bon pour bebe, pour le protéger ....ouais ouais avec toute la pollution et les mauvaises choses que l'on mange je ne suis pas certaine que le lait est bien meilleure. Enfin c'est un autre débat.
Ne pas donner le cachet pour les montées de lait est vraiment une honte. Il a toujours été donné avant. considérer que c'est un médicament de confort dont les femmes peuvent se passer est vraiment aberrant. Ça ne donne pas envie d'en avoir d'autre. Dans ce cas, pourquoi la pilule est toujours prescrite ?? Il y a bien des effets secondaires tres tres indésirables .......
J'ai pourtant lu qu'il y avait un autre cachet autre que les deux médicaments remis en question ....., peut on plutôt voir avec son gynécologue avant le séjour à la maternité pour avoir une ordonnance ou alors c'est vraiment cuit et il faut allumer un cierge pour ne pas avoir de montees de lait ? LOL
Revenir en haut
Jypi
Sage-femme Admin

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 303
Profession: Sage-femme

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 20:17 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Il n'est pas question de promouvoir l'allaitement, juste de vous expliquer pourquoi le Parlodel n'est plus prescrit.
Allez au bout de votre démarche, écrivez à l'ANSM, au chef de service de la maternité et expliquer votre mécontentement.
La pilule est toujours prescrite mais hélas 200 000 avortements sont encore réalisés par an en France, combien y en aurait-il sinon ?
Enfin le médiator à été donné des années comme le distilbène et heureusement ils ont été retiré du marché même si cela a été efficace pour certaines personnes. 
Revenir en haut
June


Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2012
Messages: 15

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 20:26 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

Il n'y a pas besoin de monter sur vos grands chevaux, j'exprime juste mon immense étonnement. Où se trouve le respect de la femme quand on la laisse seule avec ses montees de lait ?? L'homéopathie n'est pas efficace, les feuilles de chou....admettez que c'est ridicule. Quand bebe fait ses poussées dentaires on lui donne du paracetamol car l'homéopathie ne fait pas effet. Vous quand vous avez mal à la tete vous prenez bien quelque chose ??
Je suis juste scandalisée, je me renseigne juste avant de lancer un autre bebe mais je me pose vraiment la question. Les pilules de troisieme et quatrieme generation sont toujours prescrites alors que l'on parle de soit disant risque.......dans ce cas la pilule est de confort comme le parlodel et son générique ça ne doit plus exister. Il y a le préservatif........que l'on pourrait comparer à vos fameuses feuilles de chou......lol
Revenir en haut
Jypi
Sage-femme Admin

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2010
Messages: 303
Profession: Sage-femme

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 21:29 (2014)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité... Répondre en citant

June, je ne vois pas en quoi mes propos vont font penser que je monte sur mes grands chevaux.
Je vous conseille simplement d'en parler directement aux personnes qui rédigent ces recommandations que nous sommes tenus d'appliquer.
Quant au méthodes que nous utilisons, les anti-inflammatoires sont également une des solutions.
Contrairement, à ce que vous pensez, l’expérience nous démonte l'efficacité des feuilles de choux.
Le Parlodel est toujours sur le marché pour sa première indication dans la traitement de la maladie de Parkinson.
Il effectivement très regrettable que vous vous soyez retrouvée seule alors qu'il existe plusieurs interlocuteurs : gynéco, médecin traitant, sage-femme, ...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:05 (2018)    Sujet du message: écoute et accompagnement en hébergment maternité...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Maternité du Léman - Thonon-Les-Bains Index du Forum -> Lieu de discussion -> Votre vécu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com